Mécénat

Depuis 1988, le Creux de l’enfer est un acteur incontournable du paysage des centres d’art contemporain français. Espace d’exposition saisissant, localisé dans un exceptionnel bâtiment industriel de la Vallée des Usines, le Creux de l’enfer accompagne les artistes dans leur recherche et la production de leurs œuvres. Il conçoit ainsi des expositions et des œuvres remarquables et facilite tous les jours le lien avec les publics par des actions de médiation et des projets de territoire.

Partager nos valeurs

Le centre d’art contemporain du Creux de l’enfer construit avec ses partenaires une relation fondée sur la confiance et le respect des missions de chacun. Le partenariat que nous pouvons construire trouve son expression dans des actions concrètes et se développe de manière ponctuelle ou dans la durée.

 

  • Entreprendre autour de nouveaux projets avec détermination et partage
  • Défricher de jeunes talents
  • Promouvoir la création contemporaine
  • Transmettre sa passion pour l’art contemporain en mettant en avant des oeuvres audacieuses
  • S'ouvrir à de nouveaux publics
  • Soutenir les partenaires de terrain, scolaires, universitaires, collectivités et aux acteurs associatifs

Pourquoi devenir mécène ?

Pour nous permettre de développer de nouveaux projets :
  • Elargir l’accueil des publics et faciliter leur accès
  • Accompagner des projets innovants impliquant le public de façon inédite
  • Soutenir la création d’oeuvres et leur accessibilité
Pour développer un partenariat

Des partenariats personnalisés peuvent être élaborés avec votre entreprise en fonction des projets que vous soutenez et de vos propres objectifs: stratégies de développement, de marketing, de communication, politique d’image et de relations publiques... Les niveaux de partenariat et les contreparties proposées constituent une base de réflexion et non un cadre rigide.

Les avantages fiscaux
  • Le mécénat ouvre droit à une réduction d'impôt sur les sociétés égale à 60% du montant des versements en numéraire ou en nature.
  • Le mécénat permet de bénéficier de contreparties équivalentes à 25% du montant du don.

Projet de restauration des passerelles George Trakas

Valeurs du projet

Les passerelles et le Pont de l’épée forment un ensemble d’oeuvres monumentales architecturales et paysagères accessibles librement. Elles sont visibles à n’importe quel moment de l’année, de jour comme de nuit. Il s’agit pour le visiteur de vivre une expérience immersive et viscérale du passage de la rivière et de la force de son torrent. Ces oeuvres, patrimoniales et emblématiques, n’existent qu’au travers de l’expérience qui en est faite par le public. Seule la présence du public active la force du projet de l’artiste. 

Le Pont de l'épée de George Trakas

1988-2019

Enjeux de la campagne de restauration

Depuis une vingtaine d’années, l’accès aux passerelles est interdit aux promeneurs pour des raisons de sécurité. En effet, la rouille s’est chargée de la destruction lente mais irrémédiable des structures rendant dangereux leur accès. L’oeuvre se dégrade rapidement au contact de l’eau et risque de disparaître dans les prochaines années. Stoppée dans son rôle, elle apparait aujourd’hui comme un vestige abandonné.

A travers le projet de restauration de cette oeuvre monumentale, il s’agira de redonner une fonctionnalité et un sens au projet d’origine de l’artiste. La restauration permettra de réactiver l’ambition donnée au projet et d’y accueillir à nouveau du public.

Dans le cadre de ce projet de restauration, le Creux de l’enfer est à la recherche de mécénat financier et de compétence portant sur la liste des travaux nécessaires à la sauvegarde de l’oeuvre de George Trakas.

Faire un don à la Fondation du Patrimoine